Hygiène et prévention du risque infectieux au cabinet de soins infirmiers

Comment prévenir les risques infectieux au cabinet de soins ?

OBJECTIFShygiene-cabinet-soins_urps-infirmiere-pacac0bc

  1. Diminuer les infections transmises lors d’actes de soins (notamment par les dispositifs médicaux)
  2. Diminuer la transmission des infections croisées
  3. Contrôler le risque infectieux lié à l’environnement

POUR LES DISPOSITIFS MEDICAUX

Choix du matériel

Privilégier les dispositifs médicaux à usage unique

  • Sets à pansements
  • Matériel pour injection
  • Sets de perfusion, etc…

En effet, la stérilisation à chaleur sèche est fortement déconseillée, le traitement par gaz est irréalisable dans nos cabinets. Quant à la stérillisation à chaleur humide (autoclave) elle parait là encore difficilement applicable, compte tenu des coûts dans un cabinet de soins infirmiers.

POUR L’OPERATEUR

Hygiène des mains

  • Se laver les mains au savon doux, si mains souillées, à l’arrivée et au départ du cabinet, voire entre chaque soin
  • Réaliser une friction des mains avec un produit PHA (produit hydro-alcoolique), d’une durée minimale de 30″, entre chaque patient, en cas d’interruption des soins pour un même patient, avant et après le port des gants médicaux

Port des gants

Le choix du gant stérile ou pas dépend de la nature du soin à réaliser.
Utiliser des gants à UU, latex ou vinyle, à chaque fois que nécessaire (peau lésée, plaie chronique, gestes invasifs, risques de souillure par du sang ou tout autre produit biologique, plaie infectée, présence de lésions manuelles chez le soignant, etc…)

Masque facial

Dans le soin infirmier à haut risque d’asepsie, mettre un masque de soin dans :
Abord d’une chambre implantable, d’un cathéter veineux central, d’un picc line
Aspiration endotrachéale
Le patient porteur d’une tuberculose (masque FFP1)
Les masques FFP2 seulement dans certains épisodes tels que grippe aviaire ou SRAS

Vaccinations

Etre à jour en terme de vaccinations (BCG, diphtérie, tétanos, poliomiélite, hépatite B, ROR, vaccination annuelle de la grippe)

Accidents d’exposition au sang (AES)

Mettre en application la prévention des AES :

  • Porter des gants lors de soins exposant au sang ou aux autres produits biologiques
  • Ne jamais recapuchonner une aiguille
  • Eliminer les aiguilles dans un collecteur ad’hoc.

En cas d’accident :

  • Procéder aux soins locaux immédiats
  • Evaluer le risque infectieux du patient source
  • Contacter le référent médical
  • Afficher la procédure dans le cabinet
  • Voir le récapitulatif des gestes sur la fiche : prévention des AES

POUR LE LOCAL

Antiseptiques à avoir à disposition :

Sélectionner pour le cabinet un ensemble d’antiseptiques permettant de répondre aux différentes exigences de soins.
Voir fiche : Le bon usage des antiseptiques.

Hygiène des locaux et des surfaces :

Quelques recommandations générales :

    1. Aérer le cabinet de soins
    2. Sortir les poubelles régulièrement, éliminer les déchets selon les procédures ad’hoc
    3. Travailler toujours du plus propre vers le plus sale, de haut en bas
    4. Déplacer impérativement le mobilier
    5. Laisser le chariot de ménage ou le matériel pour le ménage en dehors de la salle de soins
    6. Porter obligatoirement des gants de ménage qui doivent être personnels, nettoyés et désinfectés
    7. Réaliser une hygiène des mains au retrait des gants

Pratiquer régulièrement :

  • Le dépoussiérage humide des surfaces hors sols et des sols
  • Le lavage des sols

Source : HAS

POUR EN SAVOIR PLUS:

application-pdfFiche Hygiène des mains

application-pdf Télécharger la version PDF