Le pansement

Cette fiche reprend les principes de soins, ce n’est pas une fiche technique.

OBJECTIFpansement_urps-infirmiere-paca0592

Le but de la prise en charge d’une plaie est de créer de bonnes conditions pour une cicatrisation rapide, et éviter tout risque infectieux.
Le choix de la méthode et le respect de l’hygiène réduisent ce risque au niveau de la plaie.

MÉTHODES

L’usage de sets de pansements à usage unique est recommandé. Il répond aux exigences de sécurité, d’efficacité, et, malgré ce que l’on croit, il répond aux exigences d’économie.

Il faut :

  1. Respecter les précautions standards d’hygiène
  2. Le pansement doit être fait dans un environnement propre, après la toilette (pas d’animaux, fenêtre et porte fermées, etc…)
  3. C’est un soin individuel, on n’ouvre que le matériel nécessaire à ce patient, on ne réutilise pas le matériel déjà ouvert.
set-de-pansement

Réalisation du pansement

Si plusieurs pansements doivent être réalisés sur un même patient, commencer par le plus propre, et terminer par le plus septique.
On enlève les gants non stériles après l’ablation du pansement souillé, on choisit alors des gants ou des pinces stériles.
Le nettoyage de la plaie est réalisé du plus propre au moins propre (nettoyage en escargot). On peut faire un temps « périphérique » et un temps « central » pour la plaie proprement dite.
L’utilisation d’antiseptiques (selon prescription) semble réservée à des plaies sèches. Il parait moins recommandé pour des plaies chroniques type ulcères ou escarres (risque d’intolérance, d’allergie ou de retard de cicatrisation).
Le pansement occlusif (voire humide) semble donner de meilleurs résultats dans ce dernier cas, avec utilisation de sérum physiologique à tous les stades de la plaie chronique, pour le nettoyage.

Précautions pour un pansement de plaie chronique réalisé à la douche

La présence de ce type de plaie ne contre-indique pas la douche, car elle assure une détersion efficace et douce avant le pansement.

Veiller à ce que la douche soit propre, et laisser couler l’eau 2 mn avant de diriger le jet sur la plaie.

Technique du « non-pansement »

C’est une technique qui peut être proposée pour les plaies chirurgicales (prescription médicale), cependant il faut surveiller quotidiennement la plaie.

Références

HAS : les pansements, indications et utilisations recommandées

HAS : évaluation des pansements primaires et secondaires

CCLIN-Sud-Ouest : hygiène des plaies et pansements

application-pdf Télécharger la version PDF