Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La voie sous-cutanée ou hypodermoclyse

La perfusion sous-cutanée est une technique d’injection permettant d’administrer des molécules médicamenteuses ou des solutés dans le tissu sous-cutané. La perfusion peut être continue ou discontinue.

Les indications de cette voie d’abord sont la déshydratation, les voies veineuses problématiques ou impossibles en l’absence d’une voie veineuse centrale, la fin de vie ou les soins palliatifs.

Les contre-indications sont le collapsus, les troubles hydroélectrolytiques sévères, l’insuffisance cardiaque avec décompensation, œdème ou ascite, les infections sous-cutanées diffuses, les troubles de l’hémostase.

Technique de perfusion : La rotation du site d’injection est importante pour éviter l’apparition de rougeur, d’induration cutanée. La quantité de volume à perfuser doit être au plus de 1 500ml/jour/site avec un débit maximum de 1 à 3ml/minute. Le site doit être renouvelé à chaque fois que le volume maximal est atteint. Les complications pouvant apparaître sont la douleur et la nécrose.

LES SITES D’INSERTION

LE MATÉRIEL

Le matériel pour une perfusion sous-cutanée est soit de laisser en place une aiguille (épicrânienne) soit un cathéter court.

Le matériel doit être sécurisé, afin d’éviter des accidents d’exposition au sang.

Partager sur :