Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les antiseptiques et les désinfectants

Cet article a pour objectif de donner les principes généraux de bon usage des antiseptiques afin d’aider au choix des antiseptiques et à l’élaboration de procédures.

 

QUELQUES DÉFINITIONS

L’ANTISEPSIE

CHOISIR UN ANTISEPTIQUE

L’association de plusieurs antiseptiques doit toujours être évitée. Elle risque d’annuler leurs effets ou, dans certains cas, peut entraîner la formation de produits irritants.

Pour un niveau de risque intermédiaire et haut, privilégier un antiseptique majeur ayant la concentration d’emploi la plus élevée qui présente une tolérance cutanée acceptable :

Les solutions suivantes sont des antiseptiques légers pouvant être utilisés en cas de niveau de risque bas :

  • Solution de Chlorhexidine < 0.05 % (ex Biseptine®)
  • Eau oxygénée
  • Produits hydro-alcoolique (désinfection des mains)
  • Colorants : éosine, violet de gentiane, solution de Milian, permanganate de Potassium, Hexomédine®, hexamidine

Les principaux antiseptiques

BIEN UTILISER LES ANTISEPTIQUES

Les règles d’or :

  • Utiliser le bon produit en fonction du geste et de l’action recherchée (geste rapide – produit d’action rapide),
  • Choisir la procédure adaptée au niveau de risque,
  • Respecter la même gamme d’antiseptique pendant le soin et pour les soins ultérieurs,
  • Respecter le temps de contact afin d’assurer l’efficacité du produit,
  • Vérifier la date de péremption,
  • Indiquer la date d’ouverture sur le flacon,
  • Respecter le temps de conservation du produit (généralement 1 mois pour les produits stables), mais les fabrications pharmaceutiques hospitalières n’ont pas les mêmes durées de conservation (caractéristiques définies par le pharmacien hospitalier),
  • Eviter de transvaser (source d’erreur et risque de contamination), ne pas reconditionner,
  • Conserver à l’abri de la lumière et de la chaleur,
  • Ne pas contaminer l’ouverture du flacon avec les doigts ou des objets souillés.

BIEN PRATIQUER L’ANTISEPSIE

Les protocoles d’antisepsie doivent être adaptés en fonction du niveau de risque :

Le nettoyage de la peau avec un savon doux avant l’antisepsie n’est recommandé qu’en cas de souillure visible.

PROCÉDURES

En savoir plus

Partager sur :