COVID-19 : Bonnes pratiques

Retrouvez sur cette page les recommandations de bonnes pratiques pour les professionnels de santé prenant en charge des patients COVID-19 : matériel de protection, hygiène du cabinet, désinfection du matériel, élimination des déchets.

Matériel de protection 

Matériel de protection et bonnes pratiques, URPS Infirmière PACA

> Guide visuel de protection COVID-19 – RéPias, 09/04/20

> Poster de prévention Comment bien porter et enlever mon masque ? – PTA Pratic Santé

 

Masques

La distribution des masques en pharmacie se poursuit jusqu’à fin août.

Les infirmiers et les étudiants qu’ils accueillent le cas échéant sont dotés de 24 masques par semaine (chirurgicaux et/ou FFP2).

> Distribution de masques sanitaires par l’Etat en sortie de confinement, fiche professionnels de ville – Ministère de la Santé, 11/05/20

 

Les pharmaciens sont tenus de faire remplir une fiche à chaque distribution avec :

  • Date
  • Nom et prénom du professionnel
  • N° ADELI
  • Nombre de masques donnés

Cette fiche sera vérifiée ultérieurement par les professionnels.

 

Les masques SFFP2 n’ont d’intérêt que lors des contacts avec des personnes positives au Coronavirus. La remise d’une boite se fait sur présentation de la carte professionnelle.

 

Hygiène

Gestes de protection

> Recommandations pour les professionnels de santé – URPS infrmière PACA, 13/03/20

> Les bons gestes à adopter pour se prémunir du COVID-19

 

Désinfection du matériel

Le matériel de désinfection pour :

  • Les appareils à tension
  • Les stéthoscopes
  • Les oxymètres de pouls
  • Les garrots
  • Etc.

Doivent répondre aux normes EN 1414476. A défaut utiliser de la javel à 0.50% (consignes du CPIAS PACA).

 

Élimination des déchets 

> Élimination des déchets contaminés par le Coronavirus à domicile – Ministère de la Santé, 23/03/20

 

 

Hygiène du cabinet

L’organisation des espaces de consultation pour permettre de réduire le risque de diffusion du virus doit pouvoir remplir les critères suivants :

  • Mettre à disposition dans la salle d’attente une signalétique informative (affichage) ;
  • Mettre à disposition dans la salle d’attente des mouchoirs à usage unique, des poubelles munies de sacs et d’un couvercle, du gel antiseptique ou une solution hydro alcoolique pour le lavage des mains ou un lavabo avec du savon liquide et des serviettes ;
  • Bannir de la salle d’attente meubles inutiles, journaux, jouets ;
  • Éliminer les déchets issus des malades potentiels.

Il est par ailleurs nécessaire :

  • D’entretenir les surfaces et de les nettoyer au moins deux fois par jour ;
  • De désinfecter les surfaces avec les produits détergents désinfectants habituels selon les indications du fabricant ;
  • De porter une attention particulière aux surfaces en contact direct avec les malades (poignées de porte, meubles, chasse d’eau, lavabo, etc.);
  • D’aérer largement et régulièrement les locaux.

> Consignes d’hygiène du cabinet médical – Ministère de la Santé, 18/03/20

> Lignes directrices pour la PEC en ville des patients symptomatiques – Ministère de la santé, 13/03/20 : Annexe 1 Organisation des cabinets de ville

 

Informez vos patients : Le Ministère de la Santé et l’Assurance Maladie invitent les professionnels de santé à diffuser une affiche à l’entrée des cabinets médicaux

Téléchargez l’affiche pour les cabinets

 

 

Bonnes pratiques du domicile

Hygiène du domicile des patients COVID+

> Avis relatif au traitement du linge, au nettoyage des locaux ayant hébergé un patient confirmé à 2019-nCoV et à la protection des personnels, SF2H 02/20

 

Alimentation, courses et nettoyage

Les recommandations de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail – 27/03/20) :

Les animaux peuvent-ils tomber malade et nous contaminer ? Il n’y a aucune preuve à ce jour
Peut-on être contaminé par un aliment ? Aucune donnée scientifique ne montre que le virus peut nous contaminer par voie digestive. Toutefois la possibilité d’infecter les voies respiratoires lors de la mastication d’un aliment contaminé ne peut pas être totalement exclue.
Faut-il forcément cuire ses fruits et légumes ? La cuisson à 70° permet d’inactiver le virus. Cependant, vous pouvez consommer vos fruits et légumes crus en respectant ces règles : bien les laver à l’eau (sans javel ni désinfectant), les essuyer avec un essuie tout à usage unique et/ou les peler.

 

Faut-il chauffer son pain ? Les boulangers comme les autres professionnels de l’alimentation sont fortement sensibilisés aux règles d’hygiène, le risque de transmission du virus est négligeable.
Peut-on contracter le Covid-19 au contact de surfaces contaminées ? Le risque d’être en contact avec le virus en manipulant des objets ayant été contaminés n’est théoriquement pas exclu, mais il est faible. Il est donc important ne pas se toucher le visage durant ses achats, se laver les mains lorsque l’on rentre chez soi et après avoir rangé ses courses.
Quelles règles pour les emballages ? Pour les aliments qui se conservent au réfrigérateur, retirez les emballages et lavez-vous les mains soigneusement avant et après. Pour les autres vous pouvez essuyer les emballages avec un essuie tout à usage unique humidifié ou laisser reposer les produits 3 heures avant de les ranger.

Le vinaigre blanc n’est pas virucide.

Comment nettoyer des surfaces potentiellement contaminées ? Avec du savon ou un autre détergent voire à l’eau de javel avec précautions.

Le téléphone, les claviers d’ordinateurs, tablettes tactiles ou poignées de portes doivent être nettoyés avec des lingettes désinfectantes spécifiques écrans tactiles ou un essuie tout imbibé d’alcool à 70°.

application-pdf Télécharger la version PDF